Mensonges ou vérités

Il semble qu'il n'y a plus aucune limite aux mensonges. Et si, comme l'affirme cet article, notre société souffre d'un manque de culture scientifique, n'est-ce pas parce que les scandales sanitaires et la corruption ont montré une science mafieuse et tricheuse ? Si une partie du peuple s'en détourne n'est-ce pas parce qu'il sent et sait déjouer les boniments des vendeurs de camelote ? Ce peuple qui perçoit le mensonge, est affublé par les dominants de qualificatif disqualifiant, complotistes en France,  penseurs de travers en Allemagne. Le fait d'attaquer l'autre en l’étiquetant ainsi, montre l'absence de volonté de débattre. Le débat est la nécessité même de la science. Ici point de raison, juste une volonté autoritaire de faire taire. Ainsi des médecins ont été et sont empêchés d'utiliser certains produits efficaces ((voir les vidéo du CSI de réinfovovid) car ils n'auraient pas été testés de manière rigoureuse, en double aveugle avec placebo, ce qui est faux (https://reinfocovid.fr/science/ivermectine/). Ce principe de qualité n'a pas été appliqué aux produits dont on ne doit pas dire le nom. Je préfère aux mensonges abjectes choisir des sources qui disent la vérité, comme ce médecin ci dessous (https://www.youtube.com/watch?v=QKxSv0-PBnw&feature=youtu.be)