Stages d’écologie intérieure

à Bienne en Suisse

 

Les soirées à 20H
Soirée ouverte à tous, participation libre et consciente
Les journées : De 9h30 à 18H30
Sur inscription

 

VENDREDI 18 janvier 2019 - 20h : CONFÉRENCE : que sommes -nous venus faire sur Terre ?

SAMEDI 19 janvier : GUÉRIR SON PASSÉ / UTILISER SON INTUITION et SOIRÉE : THÉÂTRE de GUÉRISON

DIMANCHE  20 janvier : TROUVER SA VOIE ET CRÉER SA RÉALITÉ

> Comment réaliser son but de vie ?

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

VENDREDI 1er février 2019 - 20h : CONFÉRENCE : Les émotions au cœur de nos relations

SAMEDI 2 février : GUÉRIR SON PASSÉ / UTILISER SON INTUITION et SOIRÉE : THÉÂTRE de GUÉRISON

DIMANCHE 3 février : COMMUNICATION AUTHENTIQUE ET CONSCIENTE

> Comment communiquer de manière consciente et vivre harmonieusement en société ?

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

VENDREDI 16 mars - 20h : CONFÉRENCE / DÉBAT : SPIRITUALITÉ NATURELLE
Réussir la transition : en quoi une spiritualité naturelle et rationnelle peut-elle répondre à nos crises écologiques, économiques, sociétales et civilisationnelles ?

SAMEDI 17 mars : GUÉRIR SON PASSÉ / UTILISER SON INTUITION et SOIRÉE : THÉÂTRE de GUÉRISON

DIMANCHE 18 mars : SPIRITUALITÉ NATURELLE

> Découvrir et expérimenter la méditation naturelle et des états d'expansion de conscience

 

 

Qui suis-je ?

Jean-Guillaume BELLIER, psycho-praticien, formateur et conférencier en écologie intérieure.

Formé à la thérapie psycho-corporelle, j’ai expérimenté pendant près de vingt ans différentes approches dans les domaines du développement personnel, de la psycho-thérapie et de l’art.

J’ai aussi suivi les enseignements de Yann Thibaud, formateur et auteur de livres sur l’Alchimie émotionnelle et l’Ecologie Intérieure. Professeur d’histoire-géographie, pendant vingt ans, je suis passionné par les questions d’éducation et j’ai co-organisé un forum sur les apprentissages libres et autonomes (mars 2018).

Je mets mon enthousiasme, mes connaissances, ma sensibilité, mon éthique et mes compétences à votre service pour vous accompagner.

 

Quels sont les aspects pratiques ?

> Tarif de l’animation : En fonction des revenus de chacun de 50 à 100 € par jour. L’argent est un moyen d’échange, il ne doit pas être un frein.

> Nourrir le corps :  une cuisine est à votre disposition.

 

> Matériel : prévoir coussins, couvertures, de quoi écrire

 

 

S'inscrire

ou par téléphone au

00 33 (0)6 83 17 64 81

ou par mail

bellier.contact@gmail.com

 

Ou Agnès Léonetti

 

 

CONTENU DÉTAILLÉ

 

CONFÉRENCE : L'ÉCOLOGIE INTÉRIEURE UNE RÉPONSE AUX ENJEUX ACTUELS
Comment respecter sa nature et la nature pour construire le monde de demain ? 
     
Si nous osions reconnaître et vivre nos rêves, si nous faisions face à nos peurs, si nous allions au-delà de nos croyances limitantes, si nous respections la nature    et notre nature, nos rythmes, nos corps et nos esprits, et si nous suivions nos aspirations profondes se pourrait-il alors, que notre vie devienne une aventure passionnante et la terre un lieu paradisiaque ? Voilà l’idéal et le projet de l’écologie intérieure.

Qu’est-ce que l’écologie intérieure ?
> Chacun connaît aujourd’hui la signification du mot écologie. Ce terme qui désigne à l’origine la science qui a pour objet l’étude des écosystèmes, décrit aujourd’hui davantage une attitude consistant à respecter et protéger la nature et l’environnement. L'écologie intérieure est un ensemble de connaissances et de pratiques, pour connaître, respecter et explorer sa nature intérieure ou son monde intérieur.

En ce sens l'écologie intérieure pourrait-elle se définir comme une forme de permaculture psychique ?
> Nos sociétés industrielles ont su développer une agriculture industrielle qui si elle donne l’impression de nourrir une partie de l’humanité, est responsable de la destruction de la vie à cause de la pulvérisation de produits chimiques toxiques, la pratique de labours profonds, la destruction des haies.
> En réaction à ce modèle, depuis des décennies des esprits ouverts, Fukuoka, Mollison, etc. ont proposé une alternative respectueuse de la vie : la permacutlure. Elle est aujourd’hui sortie d’un cercle restreint de chercheurs et nous laisse entrevoir la possibilité de nourrir les hommes tout en respectant la nature.
> Si nous prenons soin de notre jardin terrestre pour en respecter tous les êtres vivants et toutes les plantes, nous pouvons agir de même avec notre nature intérieure. Dans un jardin, il n’y a pas de mauvaises herbes, il y a des plantes bio-indicatrices, qui ont leur sens. Dans le psychisme humain au lieu de rejeter les pensées et les émotions, il s'agit d'en analyser leur nature. Si elles sont névrotiques, elles sont alors transformées par le processus d'alchimie émotionnelle. Et pourtant depuis des millénaires les cultures humaines nous ont appris qu’il y avait des émotions et des pensées négatives, que nous devions combattre.
> Tout comme l’humain est capable de forcer la nature à produire des légumes, des fruits ou des céréales en éliminant et détruisant ce qui le dérange, à l’aide de produits chimiques toxiques nous avons appris à nous forcer à être conforme à des modèles. Nous pouvons retrouver ou développer le contact avec notre nature intérieure, pour avoir confiance en nous, développer des relations harmonieuses ou oser s’accomplir. C’est ce que l’écologie intérieure se propose de faire.
    
MODULE : GUÉRIR SON PASSÉ ET UTILISER SON INTUITION

 

L’émotion douloureuse ou perturbatrice n’est pas une calamité à proscrire et à fuir, mais plutôt l’expression d’un manque ou d’une souffrance à écouter, prendre en compte et guérir, une piste de connaissance de soi à explorer et dédramatiser. C'est ce que nous vous proposons d'aborder lors de cette journée à travers la guérison de son passé et la connexion à sa sagesse intérieure
    
> Guérir son passé
    - Transformer ses émotions perturbatrices (peur, tristesse et colère) en sagesse, joie et énergie de vie avec le processus naturel et spontané que constitue    l’alchimie émotionnelle
    - Combler ses manques et guérir son passé grâce au scénario et/ou théâtre de guérison.
> Intuition et sagesse intérieure
    Exercer son intuition en contactant sa sagesse intérieure ou son être véritable, afin d’effectuer des choix éclairés et aussi de se préparer à communiquer de manière consciente.

 

CONFÉRENCE : THÉÂTRE DE GUÉRISON
MODULE : GUÉRIR SON PASSE avec le THÉÂTRE DE GUERISON
Comment retrouver énergie, joie et sagesse avec le théâtre de guérison ?
>  Le théâtre de guérison est proposée pour une personne. Cette dernière met en scène et joue et transforme une situation douloureuse du passé.
> Cette nouvelle scène idéale et réparatrice répond à ses besoins non satisfaits dans le passé. 
> La personne qui met en scène le théâtre de guérison, joue son propre rôle avec les autres participants qui suivent ses indications. 
> Le nouveau scénario comble ses manques affectifs et ses émotions perturbatrices (peur, colère et tristesse) se transforme naturellement en sagesse, puissance et joie.
> Un accompagnement précis et soutenant permet de prendre soin de tous.
> Comme les situations des uns rappellent celles des autres, cela permet tant aux acteurs et qu’aux spectateurs de vivre une forme de guérison intérieure.
> L’authenticité est de mise ; tout le monde peut participer s’il le souhaite.

 

CONFÉRENCE : LES ÉMOTIONS AU CŒUR DE NOS RELATIONS  
MODULE : COMMUNICATION AUTHENTIQUE ET CONSCIENTE
Comment communiquer de manière consciente et vivre harmonieusement en société ?

 

> Il s'agit de comprendre le fonctionnement de ses relations pour établir avec autrui une « communication authentique », sincère, naturelle et intuitive.
> Communiquer peut se résumer très simplement par deux mots parler et écouter. Mais c'est là que tout se complique, car fort peu de gens savent à la fois parler sincèrement et écouter authentiquement; et l'on rencontrera tous les cas de figure, depuis le refus total de communiquer réellement, jusqu'à la communication réciproque, affectueuse, riche et approfondie. La non-communication provient du refus de l'émotion, qu'on la défoule ou la refoule. Mais si l'on accepte et laisse vivre ses sentiments, la communication s'établit d'emblée, parce qu'ils sont le moteur qui pousse à la rencontre, la confidence, la confiance et l'échange. 
> Parler vraiment c'est s'exprimer avec sincérité et empathie, ce que l'on ressent profondément. Parler vraiment c'est se montrer suffisamment intuitif pour savoir ce que l'autre a réellement besoin d'entendre, ce qui pourrait le toucher, l'aider, lui être utile, à ce moment précis de son évolution. Parler vraiment, c'est dépasser le stade de la parole émotionnelle, réactive et conflictuelle pour expérimenter celui de la parole féconde, inspirante et libératrice. Parler vraiment c'est aussi parfois se taire, écouter, vivre, partager avec l'autre, la douceur de l'instant. 
>   Certaines croyances inhibent la communication : croire que la difficulté ne vient que du présent et ne vouloir vivre qu'au présent, s'interdire tout jugement, renier le mental, craindre la vérité et préférer le relativisme, fuir le débat, etc. Fondées sur des peurs ou des erreurs linguistiques, il s'agit alors d'en guérir (car les croyances sont émotionnelles) pour communiquer avec sincérité.    
Cette journée sur la communication et les émotions portera sur des ateliers de guérison d'un transfert et sur la découverte et exploration d'une communication authentique ainsi que sur des apports théoriques

 

 

CONFÉRENCE :  Que sommes nous venus faire sur Terre ?
> Sommes nous ici pour souffrir ou pour jouir, nous taire ou nous exprimer, nous résigner ou nous réaliser? Notre existence possède-t-elle un but, un sens ou une finalité qui nous est propre ou bien n'est-elle, comme on nous le dit parfois, qu'une succession de hasards ? Que sommes nous faire sur Terre ? (...)
L'idée selon laquelle nous ne sommes pas ici sans raison, mais pour nous éveiller, nous transformer et nous accomplir, réaliser notre légende  ou notre mission de vie, apparaît chez tous les peuples et sans toutes les civilisations. (...) Emprunter le chemin de la liberté, honorer ses désirs, croire en soi-même et en ses rêves, faire de sa vie un plaisir et une aventure, telle est la démarche proposée.
> Si nous sommes là pour nous réaliser, la mise en œuvre de notre but de vie nécessite de comprendre que nous créons notre réalité.
> Je crée ma réalité, tu crées ta réalité, nous créons notre réalité : voilà des phrases que l’on entend de plus en plus souvent.
Mais réalise-t-on véritablement ce que cela signifie ?
On peut aisément admettre que le comportement et l’attitude d’une personne entraînent des conséquences sur les événements qui l’affecteront.  Mais l’affirmation selon laquelle chacun crée sa réalité, va beaucoup plus loin : elle implique que l’ensemble des événements et situations vécus par quelqu’un, sont sa création, c’est-à-dire le résultat de ses pensées, attitudes, croyances et émotions.

MODULE : TROUVER SA VOIE ET CRÉER SA RÉALITÉ
> Ce module est consacré par différents exercices simples, pratiques et concrets aux deux thème suivants :

 

> But de vie
    Découvrir ce que l’on est venu faire sur Terre en cette existence, son but ou sa mission de vie, clé et condition de l’accomplissement de soi.
> Création de réalité
    Comprendre comment chacun(e) d’entre nous crée ou attire sa propre réalité, et comment employer consciemment cette faculté.

 

CONFÉRENCE / DÉBAT SPIRITUALITÉ NATURELLE
En quoi une spiritualité naturelle et rationnelle peut-elle répondre à nos crises écologiques, économiques, sociétales et civilisationnelles ?
> Voilà presque deux siècles qu’au nom de l’idéologie du progrès, la société occidentale (aujourd’hui étendue à la planète entière) a cru trouver le bonheur et le sens de l’existence, dans une production et une consommation sans limite de biens et de produits, jusqu’à l’épuisement programmé des ressources de la Terre qui accueille l’humanité. Sortir de cette impasse suicidaire implique de transformer radicalement nos modes de vie et de pensée. C’est pourquoi la crise généralisée que nous traversons n’est pas seulement économique, financière, énergétique ou politique : elle est d’abord structurelle, culturelle, civilisationnelle et (osons le mot) spirituelle. 
> Ainsi l’idéologie matérialiste moderne, a une lourde part de responsabilité dans le désastre écologique et la crise généralisée. 
Les penseurs des lumières n’étaient eux pas hostiles à l’idée de spiritualité, mais leurs continuateurs avec le positivisme d’Auguste Comte, sous couvert de rationalité ont enfermé l’humanité occidentale dans une vie purement matérielle, sans but, sens ou transcendance où la valeur reconnue est l’argent et les moyens d’acquérir.                                       
> De plus, les sociétés religieuses toléraient et valorisaient la vie spirituelle ou mystique à condition qu’elle s’exprime exclusivement dans les cadres, dogmes, rituels déterminés par l’idéologie religieuse. Les religions ne sont qu’en apparence favorables au développement de la spiritualité car elles empêchent toute expérience d’éveil authentique qui fait voler en éclat les autorités, repères et systèmes hypocrites et aliénants. 
> Il y a donc urgence à inventer une nouvelle spiritualité qui s’écarte des errements du matérialisme moderne, de l’obscurantisme du religieux et qui prenne acte des aspects positifs de la culture occidentale et des traditions initiatiques et ésotériques. L'ambition de l'écologie intérieure est d'impulser une nouvelle culture où l’on développe nos propres capacités psychiques.
Nous vous proposons de venir débattre de cette question de façon méthodique.
> Pour aller plus loin: http://ecologieinterieure.org/manifeste-pour-une-nouvelle-spiritualite/

 

MODULE : SPIRITUALITÉ NATURELLE
Découvrir et expérimenter la méditation naturelle et des états d'expansion de conscience 
    
Le processus d’Éveil revêt de multiples formes, différentes pour chacun: il peut être immédiat ou graduel, comporter des avancées et des reculs, des ombres et des lumières ; il est mystérieux, progressif, incontrôlable et imprévisible. Le temps est venu, sans doute, de démythifier, désacraliser et démocratiser l’Éveil et de comprendre qu’il s’agit d’une possibilité universelle, chacun d’entre nous pouvant dès lors être légitimement qualifié d’éveillé en puissance ou en devenir, d’intermittent de l’Éveil comme il est des intermittents du spectacle.
C'est ce que nous vous proposons de pratiquer durant cette journée grâce à la méditation naturelle et des exercices d'expansion de votre conscience pour que vous fassiez l'expérience de l'éveil. 
Vivre en paix au quotidien avec la méditation naturelle
> Si, comme l’affirment les éveillés eux-mêmes, l’Éveil est ce que nous sommes, notre nature intime et notre réalité ultime, alors il n’est nul besoin de recourir à des techniques complexes, des disciplines sévères, des pratiques rigoureuses ou des initiations exotiques ou ésotériques, pour retrouver la mémoire de notre identité véritable.
> Or, pour que l’être intérieur ou le moi profond puisse se manifester, encore faut-il lui en laisser la possibilité et, pour cela, se tourner vers l’intérieur et s’ouvrir à ce qui survient spontanément en soi.
> Si l’on accepte son monde intérieur tel qu’il est, en se contentant de le percevoir avec intérêt, bienveillance et neutralité, alors il reprendra forme et sens : les pensées, dès lors qu’elles sont écoutées, honorées et prises en compte, peuvent s’approfondir, quitter le plan superficiel des réactions émotionnelles et réflexes conformistes, pour donner lieu à des prises de conscience émanant de la sagesse intérieure, s’avérant être source de compréhensions, révélations et inspirations appropriées ; les émotions perçues, acceptées et libérées, se transmutent alors en paix, joie et plénitude ; quant aux désirs, si leur substrat émotionnel se transmute, ils s’approfondissent également et deviennent des intuitions justes et pertinentes, provenant des couches profondes de la conscience.
        
 

S'inscrire

 

Jean-Guillaume BELLIER

06 83 17 64 81

bellier.contact@gmail.com